Publié par : MarieMag | 24 février 2012

10 mots/expressions québécois qu’il vaut mieux connaître pour ne pas paraître abruti

Certains d’entre vous (toi, oui, toi par exemple) pourraient croire que le choix du Québec révèle une légère fainéantise de la part de baroudeurs à la fois curieux et conscients de leurs lacunes linguistiques. L’imaginaire collectif aime à se représenter ce dernier en jeune barbu un peu crade mais cool, avalant de la route et coupant à travers champs ou l’ingénieur informaticien en quête de renouveau. Bref, franchement un choix de facilité le Canada francophone.

C’est là que j’interviens. OUI, la barrière de la langue existe AUSSI entre francophones. Et ici, nulle question d’accents biscornus ou de patate chaude dans la bouche, mais bien de choix de mots. Vieux français, calques, archaïsmes ou prêts linguistiques, piochez ce que vous voulez. Exemple patenté, l’anglicisme se voit rejeté sans retenue  par les caribous, dans un monde où le français est aimé, chouchouté, cajolé. Pourtant, et c’est là tout le paradoxe, vous n’entendrez certainement jamais un québecois corriger le français d’un anglais et vice versa. Au diable syntaxe, grammaire et conjugaison, l’important étant de se faire comprendre.

En outre, si l’anglais n’est que peu apprécié (rares sont les francophones unilingues mais ils existent), les traductions littérales issues de celui-ci sont légion. En témoignent les mots tels que Char (Voiture, Car), éniwai (de toute façon, anyway), Robeur (pneu, Rubber) ou encore Sloche (neige mélangée à un déglaçage ou gadoue,  Slush)

Trêve de blabla, place à la grosse marrade avec ce petit espace ludique. 10 mots québecois, à vous de deviner que veut dire quoi. Et pas de triche genre easy j’habite Montréal/je suis mariée à un Québecois/Y a mon ami gogole qui m’appelle. On réfléchis deux secondes et on devine comme un grand. Sinon, ne vous étonnez pas de vous retrouver Gros-Jean comme devant.

1- Sucette: suçon (et suçon veut dire sucette!)

2-Foufounes (hihi): les fesses…

3- Niaiser: taquiner genre j’aime bien t’niaiser toi

4- Gosses: je crois que tout le monde le sait

5- Dédaigneux: ne pas boire dans le verre d’un autre

6- Crouzer: draguer

7- Wack: un cri (je t’ai poussé un de ces wack!)

8- Branler: hésiter, être instable (logique)

9- Turlutte: une chansonnette entrainante.

10- Bienvenue ! De rien (you’re welcome… et là vous dites haaaaaaaa wouaiiii)

 

Bref, pour un peu on se croirait dans le monde des sorciers d’un certain HP.

Publicités

Responses

  1. Sucette c’est pas propre à mon avis ! Et niaiser cest faire la niaiseeuuuuuse gnagnagna

  2. gosses: couilles
    niaiser: faire le débile
    crouzer: faire une croisière (??)
    branler: etre fragile
    bienvenue: au revoir
    dédaigneux: avoir l’air classe (??)
    foufounes: …. gants ????
    sucette: ça veut dire avoir que dalle ????

  3. t’as gosse c’est bien ! sinon pour le reste, bienvenue n’est pas loin… Bon allé je donne les réponses vu que ca a pas l’air d’égayer tout le monde


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :